Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/04/2012

Prochain Conseil d'arrondissement

Mairie du 10ème.jpgLe prochain Conseil du 10e arrondissement aura lieu le lundi 7 mai à 19h salle des mariages.

L'ordre du jour n'est pas encore connu. Soyons présents pour encourager le seul représentant de la majorité présidentielle, Serge FEDERBUSCH !

De nouvelles mesures anxiogènes dans nos quartiers

Tourne à droite.jpgA partir du 23 avril, le 10e arrondissement expérimente la possibilité de tourner à droite ou d'aller tout droit  pour les cyclistes aux feux rouges, dans les quartiers Verdun et Lancry.

De nouveaux panneaux seront installés dans ces quartiers, autorisant les cyclistes à tourner à droite ou aller tout droit à certains feux rouges. Les piétons restent prioritaires et les cyclistes doivent leur céder le passage.

 

Quelle stratégie pour la droite ?

La démarche hégémonique de l'UMP pour rasembler les droites était légitime (et j'en était partisan) dès lors que ce parti acceptait les discussions et pratiquait la démocratie interne. Ca n'a pas été le cas, loin s'en faut : notre délégué de circonscription a été suspendu parce qu'il avait osé réunir une assemblée des militants pour qu'ils donnent leur avis sur le meilleur candidat à une élection, le secrétaire général de la fédération de paris de l'UMP a été élu, sur proposition de Chantal Jouanno (qui l'autorisait à s'exprimer sur cette question ?), à mains levées soit-disant à l'unanimlité malgré la présence dans la salle de plusieurs dizaines de votes contre, le fichier des adhérents de la 5e circonscription a été remis à plusieurs personnes qui n'avaient aucun droit à le recevoir afin qu'elles puissent saboter l'action du Comité de circonscription, etc.

Il ne faut pas s'étonner dans ces conditions de l'émergence de nouvelles forces à droite et au centre, tels le MODEM ou le FRONT NATIONAL dont l'existence même condame ce qui était une belle idée.

Les dirigeants de la fédération de Paris de l'UMP et les étranges décisions prises au plus haut niveau dans ce parti n'ont pas contribué à arranger les choses. Notre 5e circonscription constitue l'exemple de ce qu'il ne fallait pas faire :

- décourager les militants : rejet de la candidature du regretté LE GOFF, condamnation du très fidèle LAURELLI et ma propre démission provoquée par un parachutage de trop...

- refuser le dialogue avec toutes les autres formations de la droite et du centre...

- parachuter des éléments sans attaches locales et dont le comportement s'est révélé contraire au plus élémentaire savoir-vivre (dans toutes les acceptions de ce terme)...

La recomposition de la droite est en marche et nous la soutenons avec détermination. dans nos quartiers. Il est encore temps de rejoindre ceux qui ont malheureusement eu raison avant ceux qui avaient le pouvoir de décider autrement : AGIR POUR LE 10E  agirpourle10eme@yahoo.fr

ET POUR LES LEGISLATIVES notre stratégie est évidemment de nous mobiliser pour Serge FEDERBUSCH, le seul candidat d'union dans la circonscription !

23/04/2012

Résultats d'élection au 1er tour dans la 5e circonscription de Paris

    2007   2012
10e        
         
candidat UMP 25,3   20,8
Candidat PS   41,51   42,6
         
3e        
         
candidat UMP 29,21   28,5
Candidat PS   36,98   40,1

Pouvait-il en être autrement ? Les erreurs stratégiques de l'UMP dans le choix des orientations comme dans celui des hommes à Paris et ailleurs ont les conséquences attendues. Comment expliquer que ce qui reste de l'UMP dans les 3e et 10e arrondissements n'a pas été seulement capable de recoller les affiches déchirées ou de distribuer des tracts dans les rues ou les boîtes aux lettres. Nos militants d'AGIR POUR LE 10E ont été plus présents, y compris dans les bureaux de vote !

Faut-il s'en étonner ?

Nous ne pouvons que nous féliciter d'avoir choisi la voix de l'UNION, d'avoir privilégié depuis des années le rassemblement de toutes les composantes de la droite, de la plus modérée à la plus motivée !

Les autres résultats dans le 10e arrondissement :

Jean-Luc Mélenchon 14,89 %, François Bayrou 8,46 %, Eva Joly 5,86 %, Marine Le Pen 5,29 %, Nicolas Dupont-Aignan 0,80 %, Philippe Poutou 0,77 %, Nathalie Arthaud 0,32 %, Jacques Cheminade 0,20 %

Participation : 80,44 %


15/04/2012

L'union dans le 10e arrondissement.

Encore une fois, toute la Droite et le Centre se retrouvent dans l'union avec AGIR POUR LE 10E.

Nos tractages et boitages pour Serge FEDERBUSCH, LE SEUL REPRESENTANT ELU DE LA MAJORITE PRESIDENTIELLE dans la 5e circonscription, rassemblent des militants UMP, Nouveau Centre, CNI, Parti radical et des sans étiquettes. Seule l'UMP officielle de Paris est rétive à toute entente et à l'union nécessaire en ces temps incertains. Tant que les dirigeants de l'UMP parisienne mettront en avant des opportunistes et des apparratchiks parachutés qui ne sont dans notre arrondissement que pour occuper des sièges sans le souci de leurs électeurs et militants, nous mènerons le combat. Nous nous passerons donc de ceux qui n'ont jamais travaillé vraiment et qui vivent de la seule politique pour mener le seul combat qui vaille, celui de l'hônneteté et de l'authenticité.

Contactez, comme de plus en plus d'habitants de nos quartiers, l'Association pour participer aux prochaines actions dans le 10e et avec nos amis du 3e !

10/04/2012

Le vote libre dans notre 5e circonscription !

le vote libre.jpg

 LE PARTI DES LIBERTES LANCE SA CAMPAGNE POUR LES ELECTIONS LEGISLATIVES A PARIS ! 
 

Pour porter les couleurs de la liberté, de la démocratie directe, de la réforme économique et de la laïcité sans concession, les candidates et candidats présentés ou soutenus par le Parti des Libertés ont entamé cette semaine leur campagne des élections législatives.

A Paris, Armelle JOSSERAN (AGIR POUR LE 10E), Serge FEDERBUSCH, Sauveur BOUKRIS (AGIR POUR LE 18E), Bernard ATLAN, Christiane CHAVANE, Olivier FEUTRY, Nicolas STOQUER, Martine HERVE, Claude LESCURE et Sylvette HOPS iront vers les électeurs pour leur présenter une véritable alternative au régime des rentiers de la politique.

Celles et ceux qui ne veulent plus d’une démocratie confisquée peuvent les rejoindre dans ce combat nécessaire.

Car la situation économique, sociale et culturelle de la France continue de se détériorer et les «grands» partis politiques font semblant de ne pas s’en apercevoir. Les élus professionnels ne cherchent qu’à défendre le système qui les fait vivre. Il est temps de redécouvrir les vertus de la liberté économique et de la démocratie.

02/04/2012

L'équipe de Benjamin Lancar sur la sellette...

 LE PARTI DES LIBERTES CONDAMNE FERMEMENT L'AGRESSION D'UNE JOURNALISTE PAR L'EQUIPE DE CAMPAGNE DE BENJAMIN LANCAR DANS LE 3EME ARRONDISSEMENT DE PARIS

 Une journaliste qui effectuait une enquête sur la campagne pour les élections législatives dans le Marais, a en effet été prise à partie par des membres de l’équipe de M. LANCAR, candidat UMP parachuté dans les 3ème et 10ème arrondissements.

  Le PARTI DES LIBERTES demande solennellement à M. LANCAR de désavouer ses militants et de présenter ses excuses à la journaliste victime de cet inqualifiable comportement.

 Comment et qui M. LANCAR a-t-il recruté pour une campagne à laquelle il n’est manifestement pas préparé ?

01/04/2012

Un article de Paris Tribune sur les incidents du samedi 1er avril dans le 5e circonscription

Une journaliste victime d’une agression lors d’une opération de tractage

 

Un militant UMP sur les nerfs perd tout contrôle.

 

Tractage mouvementé aux abords du Marché des Enfants Rouges dans le 3e arrondissement de Paris.

 

 
Il est 11h54 devant le café à l'angle de la rue de Bretagne et de la rue Charlot dans le 3e arrondissement de Paris. Une journaliste de Paris Tribune fait un reportage sur les différents partis politiques présents aux abords du marché des Enfants Rouges. Prises de contact avec les différents représentants des formations politiques, interviews, séances de photo.
 
Tout se passe normalement avec les militants d'AGIR POUR LE 10E et ceux du Parti des Libertés dont le président Serge Federbusch, conseiller du 10e arrondissement, se présente aux élections législatives dans la 5e circonscription, qui regroupe la totalité du 3e et du 10e arrondissement.

Idem avec les militants du Parti socialiste qui soutiennent la candidature de Seybah Dagoma, conseillère de Paris du 1er arrondissement, avec en tête Gauthier Caron-Thibault, conseiller de Paris du 3e arrondissement et adjoint chargé du logement à la mairie du 3e.

Idem avec les militants du Front de Gauche, dont Martine Billard, députée de Paris et co-présidente du Front de Gauche.

Idem avec les militants du NPA, le nouveau parti anticapitaliste.

Avec les militants UMP qui distribuent des tracts pour Benjamin Lancar, candidat aux élections législatives dans la 5e circonscription de Paris, rien ne se passe normalement.

Après des attaques verbales et insultes contre la journaliste de Paris Tribune qui pose des questions, arrivent les menaces puis une attaque physique.

Des menaces de saisie et de destruction de l'appareil photographique en cas de prises de vue des tracteurs UMP sur le domaine public, ainsi que des menaces d'appel au commissariat de police, tout cela pour censurer la presse qui rend compte de l’actualité.

 

Des militants UMP nerveux dans le 3e arrondissement de Paris, sous l'oeil des militants du Parti des Libertés - Photo : VD.
Des militants UMP nerveux dans le 3e arrondissement de Paris, sous l'oeil des militants du Parti des Libertés et d'AGIR POUR LE 10E - Photo : VD.
 
C’est alors que l'un des trois militants de l'UMP passe à l'action et bondit sur la journaliste pour lui arracher son appareil photo. L'intervention de membres du Parti des Libertés met fin à l'attaque.

L’appareil photo est resté en possession de la journaliste interloquée par le comportement de l’individu qui appartient à l’équipe du candidat Benjamin Lancar, conseiller régional d'Ile-de-France, président des jeunes populaires depuis 2008.

Deux des trois personnes tracteurs UMP, dont l’une a déclaré être avocate, ont ensuite passé des coups de fils. Ils ont tous quitté les lieux rapidement.

 

Nouveau dérapage de l'UMP dans la circonscription !

Devant une dizaine de militants d'AGIR POUR LE 10E et du parti des Libertés au marché des Enfants Rouges dans le 3e arrondissement, le dimanche 1er avril vers 11h30, un des deux militants UMP présents a agressé physiquement une journaliste qui interviewait les distributeurs de tracts nombreux (surtout à gauche). Des méthodes qui en rappellent d'autres de la part des dirigeants de la fédération de Paris de ce parti auquel nous avions cru bon d'appartenir...

[Merci au commentateur Dupont qui a relevé que nous avions mélangé deux dates...]