Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/02/2021

Une réaction de Rachida Dati...

mail.jpg

31/01/2021

Hommage aux enfants déportés le 31 janvier 2021

stèle Villemain.jpgCe dimanche 31 janvier, AGIR POUR LE 10E était représenté à la cérémonie en hommage aux enfants juifs du 10e arrondissement de Paris déportés par les nazis avec l'aide de la police parisienne avec une importante délégation de l'équipe municipale du 10e et des associations juives de l'arrondissement. Cérémonie émouvante. Parmi les enfants envoyés vers les chambres à gaz, certains n'avaient que 28 jours !

 

11/01/2021

Un communiqué de Rachida Dati

COMMUNIQUE DE RACHIDA DATI
Plutôt que de Conseiller le gouvernement, qu'Anne Hidalgo s'occupe déjà de Paris

Paris, le 10 janvier 2021

Anne Hidalgo s'imagine à la fois présidente, premier ministre, ministre de la santé et des finances. Plutôt que de penser à son avenir national, qu'elle s'occupe déjà de Paris ! A lire son interview du jour dans le Journal du Dimanche, on croirait qu'elle n'est absolument pas en responsabilité. Or, elle l'est ! Et sa gestion de la crise COVID n'a rien à envier à celle du gouvernement pour ce qui est de l'incompétence et de l'impréparation.

Toutes les initiatives qui ont eu lieu depuis le premier confinement, comme la distribution des masques, les centres de dépistages ou les drive test, sont venues des mairies d'arrondissement. Comme le gouvernement, elle tente désormais de nous faire oublier son échec sur les masques : souvenez-vous, les masques promis pour le déconfinement ne sont jamais arrivés et à la place nous avions reçu des masques version « papier essuie-tout » ! Pour les tests, Paris  a souffert du même manque d'anticipation. Et aujourd'hui, force est de constater que rien n'a été prévu d'un point de vue logistique et organisation pour permettre de vacciner les Parisiens lorsque les vaccins seront disponibles ! Elle utilise l'impréparation du gouvernement pour masquer la sienne : elle n'a fait aucune visite de terrain pour préparer les centres de vaccination et aucune consultation des maires d'arrondissement pour l'organisation pratique. Aucun lieu n'a été visité et préfiguré pour décider où se feront les consultations, les vaccinations, les files d'attente, le stockage des congélateurs. A ce jour, rien n'est prêt dans les mairies ! Il faut le dire aux Parisiens.

Enfin, parler de relance financière à tout crin ne manque pas de culot. Aujourd'hui, si la Ville de Paris n'a pas les moyens d'accompagner une relance financière, c'est à cause d'années de mauvaise gestion. Et la majorité municipale ne fait rien pour corriger le tir. C'est toujours plus de subventions à des associations amies, toujours plus de dérapages budgétaires, toujours plus de dette ! C'est aussi toujours plus de taxes pour des habitants et commerçants parisiens qui subissent la crise de plein fouet.

Paris va mal et a besoin d'élus pleinement concentrés sur la gestion de crise, pas d'élus qui instrumentalisent la crise pour tenter de s'écrire un destin national !

06/01/2021

Communiqué de la Fédération de Paris des Républicains

Soigner, être soigné, ce n’est pas possible sans confiance.

Cet élément si indispensable pour mener les Français dans cette lutte contre la pandémie COVID, le gouvernement et son Ministre de la Santé, Olivier VERAN au premier rang l’ont aujourd’hui définitivement perdu.


Déjà, lors de la première vague, la gestion incompréhensible des stocks de masques et autres dispositifs médicaux avait écorné la confiance des Français en cette équipe. Pire les auditions parlementaires avaient mis en lumière les claires responsabilités du Directeur Général de la Santé et même ses tentatives de falsifications pour dissimuler ses décisions désastreuses. Mais le double échec des incantations « tester, tracer isoler » et maintenant « amplifier, accélérer, simplifier » a sonné le glas du lien entre le gouvernement, le Ministre de la Santé et les Français. L’incrédulité, le complotisme dont ils les accusent, ce sont eux qui les ont pièce après pièce fabriqués.

En sport quand, la confiance est perdue, quand la spirale de la défaite est amorcée, on change de stratégie et on change d’équipe. Pour rétablir la confiance et, enfin, lutter efficacement contre le COVID avec l’adhésion de tous les Français nous croyons qu’Olivier VERAN a accumulé trop d’erreurs et d’échecs pour mener la politique de santé de notre pays. Il refuse de considérer la demande des élus locaux de toutes convictions demandant la mise en place de vaccination massives. Partout les élus locaux sont prêts mais le gouvernement les entrave. Nous demandons la création de centres de vaccination à grande échelle, pour tous, à l’instar de tous nos voisins européens ; ces « vaccinodromes » qu’Olivier VERAN réfute. A Paris les anciens hôpitaux inutilisés comme le Val de Grace ou l‘immense Parc des Expositions, désert, sont des sites mobilisables pour créer ces centres. Il en est de même pour le Palais des Congrès (17e arrondissement) ou encore les Salons Hoche (8e arrondissement). Face au COVID la France ne peut plus attendre, Paris ne peut plus attendre.

Sandra BOELLE, Députée de Paris, Conseillère de Paris du 16èmeGeoffroy BOULARD, Maire du 17ème arrondissementPierre CHARON, Sénateur de ParisHugues CHARPENTIER, Secrétaire départemental, Maire adjoint du 17ème arrondissement –  Rachida DATI, Maire du 7ème arrondissement Catherine DUMAS, Sénatrice de Paris, Conseillère de Paris du 17ème – Agnès EVREN, Députée européenne, Conseillère de Paris du 15èmePhilippe GOUJON, Maire du 15ème arrondissementJeanne d'HAUTESERRE, Maire du 8ème arrondissement – Brigitte KUSTER, Députée de Paris, Conseillère de Paris du 17èmeJean-Pierre LECOQ, Maire du 6ème arrondissementJérôme LORIAU, Président de la Commission Santé, Conseiller de Paris, Chef du service de Chirurgie Digestive à l’Hôpital Saint-Joseph Frédéric PECHENARD, Vice-Président de la Région Ile-de-France, Conseiller de Paris du 17èmeFrancis SZPINER, Maire du 16ème arrondissement – et l’ensemble des élus Les Républicains de Paris.

16/12/2020

Soutien aux restaurateurs !

MANIFESTATION NATIONALE dans toutes les villes LES 9 et 16 JANVIER 2021
 
Soutien aux restaurants et bars de France et de Navarre dans la période COVID
 

14/12/2020

Une visio conférence des Républicains de Paris

Rendez-vous devant votre ordinateur le jeudi 17 décembre 2020 à 19h00 en cliquant sur le lien ci-dessous :
Rejoindre la conférence le jeudi 17 décembre à 19h00
 

21/11/2020

Les loupés du confinement...

Plusieurs internautes nous signalent plusieurs loupés du confinement.

On en citera deux :

- pourquoi, alors que les librairies sont censées être fermées peux-t-on acheter des livres dans les centaines de boutiques Relay dans les gares?

- pourquoi, alors que les déplacements sont encadrés, peux-t-on voir des dizaines de revendeurs de cigarettes à la sauvette dans les rues de Paris.

Plutôt que zigzaguer entre les mesures coercitives (rédaction d'attestations, limitations des déplacements, etc), ne pourrait-on pas mieux et plus contrôler les mesures déjà prises?

Le masque est très peu porté dans certains quartiers du 10e et quand il est porté est-on certain qu'il s'agit d'un masque porté seulement 4 heures et toujours soigneusement lavé?

 

Un courriel des Républicains à Paris

Avant l’examen du budget 2021 prévu pour le mois de décembre, nous avons examiné les orientations prises par la Ville. Dans un simulacre de rapport, l’exécutif parisien a perdu le sens des réalités, considérant simplement que l’année 2020 n’avait pas existé. Gestion dispendieuse des finances, dépenses qui filent sans aucune maîtrise, recettes manifestement surévaluées, endettement croissant, le budget à venir semble bien mal parti. Les promesses de campagne sont déjà oubliées, de nouvelles taxes sont attendues et la dette des Parisiens n’en finit pas de gonfler.
 
Nous sommes intervenus à de nombreuses reprises pour demander un budget qui tient compte de la réalité des finances parisiennes et qui élimine les dépenses superflues afin de concentrer les moyens vers les priorités des Parisiens et la sauvegarde de nos petits commerces, au bord de l’asphyxie financière. Quand la Maire veut ponctionner toujours plus dans les poches des Parisiens, nous défendons au contraire une gestion financière saine qui coupe dans les dépenses inutiles afin de desserrer l’étau fiscal. Deux approches, faites votre choix.

12/11/2020

NON A LA LIMITATION DE VITESSE A 30 KM/H DANS PARIS

Encore une mesure écolo-démagogique!

C'est une mesure inutile, couteuse et néfaste.

INUTILE car la vitesse moyenne actuelle est de 17 km/h, sauf à de très rares moments.

COUTEUSE (encore une fois) car il faudra acheter, installer et entretenir des radars, des panneaux et faire appel à des agents qu'il faudra rémunérer.

NEFASTE pour nos libertés car nous serons encore un peu plus surveillés.

10/11/2020

Non à la prolifération des radars en ville !

NON À LA PROLIFÉRATION DES RADARS EN VILLE.

S'il vous plaît, pour tuer dans l'œuf le projet de Gérald Darmanin qui augmente l'insécurité et le stress des conducteurs alors que la majorité socialiste en fait déjà assez :

- partagez la pétition sur les réseaux sociaux :
FACEBOOK  /  TWITTER
https://mobilisezvous.liguedesconducteurs.org/non-prolife...

- transférez l'email ci-dessous à un maximum de vos contacts

- soutenez la Ligue de Défense des Conducteurs pour organiser le combat contre ce projet et toutes les dérives de la sécurité routière, transformée en un matraquage fiscal odieux et indigne.