Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/10/2018

Les errements de la ministre du travail...

Dans un courrier envoyé par la DGEFP, Mme Pénicaud somme les organismes de formations de cesser la diffusion d'informations jugées "erronées"

sur la monétisation du CPF !

Quel scandale ! Est-on encore en démocratie !

Quand un gouvernement n'a plus que l'intimidation par rapport à la vérité, cela devient grave !

Agnès EVREN élue à la tête des Républicains de Paris

«C’est un jour important pour la politique à Paris, un nouveau visage qui remplace une espèce de fond de grisaille collective, un parti laminé, sans message politique clair ».

C'est ainsi qu'Agnès AVREN a commenté son élection à la tête de la fédération de Paris du parti LES REPUBLICAINS (ex UMP) contre Jean-jacques GIANESSINI (qui n'avait pourtant pas lésiné sur les moyens pour inciter les militants à l'élire par une lourde campagne téléphonique) soutenu par le Président sortant, le très controversé Philippe GOUJON qui, régnait depuis 15 ans sur une fédération vieillissante, selon le Maire LR du 1er, Jean-François LEGARET.

AGIR POUR LE 10E se félicite de cette élection !

10/10/2018

Des mesures illogiques de M. Macron...

Il est illogique, comme le fait le gouvernement, d’opposer actifs et retraités.

Au motif fallacieux qu’il faut favoriser les actifs au détriment des retraités, diverses mesures vont diminuer lourdement le pouvoir d’achat de TOUS les retraités :

  • Il est ainsi prévu de revaloriser les pensions de base du régime général (comme celles des indépendants ou des fonctionnaires) de seulement 0,30 % au 1er janvier 2019 et au 1er janvier 2020. Une hausse à comparer à celle de 1,30 % qui aurait dû intervenir le 1er janvier prochain si l’on se base sur les niveaux d’inflation en ce moment. Pour les retraités actuels, cela correspond à une perte de 1 % de pouvoir d’achat.
  • Les retraités « riches », c'est-à-dire qui gagent plus de 1200 € par mois (!) voient leur CSG augmenter.
  • Ces mesures s’ajoutent au gel des pensions intervenu en 2014 et en 2016
  • Et elles s’ajoutent au décalage dans le temps de leurs dates de revalorisation. Celles-ci sont d’abord passées du 1er avril au 1er octobre, elles auront lieu, désormais, le 1er janvier.

Pourquoi ce motif est-il fallacieux ?

Parce que les baisses de pouvoir d’achat des retraités se répercutent automatiquement sur les actifs.

En effet, les retraités aident les actifs par des dons, des cautions, des assistances diverses.

Et aussi parce que c’est d’autant moins que les actifs pourront hériter au décès des retraités.

En plus d’être illogique, ces mesures contribuent à opposer des catégories de Français et à inquiéter les actifs qui sont de futurs retraités 

05/10/2018

les députés en marche... à reculons

Dans la rubrique : toujours plus d'impôts.

La députée "en marche" Aurore Bergé, ex UMP (qui nous avait sollicité jadis quand elle avait des problèmes avec son parti) a eu cette idée très ancien monde : et si on faisait payer encore plus d'impôts à plus de monde : il serait logique, selon elle, de faire payer la redevance télé à ceux qui ne regarde pas la télé parce qu'ils trouvent les programmes débiles...

21/09/2018

La scandaleuse mise en cause de Madame LE PEN ou la psychiatrisation de la politique...

Un grand nombre de médias ont approuvé la décision d'un juge de poursuivre Madame LE PEN pour "diffusion d'un message violent"et de la soumettre à une expertise psychiatrique en vertu de l'article 706-47-1 du code pénal.

Tous ont assuré, sans rien connaître au droit pénal que cela était normal.

Pourtant quand les médias ont diffusé les images d'un très jeune migrant échoué sur une plage ou quand ces mêmes médias diffusent des images de carnages en Syrie ou ailleurs, sont-ils poursuivis?

Voilà ce que disent les textes : il n'est nulle part mentionné que l'expertise médicale doit être psychiatrique!

Il n'est nulle part dit que le fait de diffuser des images violentes constitue une diffusion de "message violent" "incitant au terrorisme". Tout le monde le sait : Madame LE PEN est une dangereuse terroriste...

Quand on confond images et messages, il n'y  a plus de limites à l'absolutisme.

Et s'il y a bien quelqu'un qui porte gravement atteinte à la dignité humaine, c'est bien l'ETAT ISLAMIQUE et non Madame LE PEN.

Ces juges qui détournent les textes par idéologie sont condamnables...

Art 706-47-1 Les personnes poursuivies pour l'une des infractions mentionnées à l'article 706-47 doivent être soumises, avant tout jugement au fond, à une expertise médicale. L'expert est interrogé sur l'opportunité d'une injonction de soins dans le cadre d'un suivi socio-judiciaire.

Art 706-47 11° Délits de de diffusion de message violent ou pornographique susceptible d'être vu ou perçu par un mineur, prévus à l'article 227-24 du même code ;

Art 227-24 Le fait de diffuser par quelque moyen que ce soit et quel qu'en soit le support un message à caractère violent, incitant au terrorisme, pornographique ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine

13/09/2018

M. MACRON n'est plus le garant des institutions.

L'immixtion du Président de la République dans le travail du Sénat est ahurissante.

M. Macron s'est permis de se plaindre auprès du Président du Sénat du travail de la commission d'enquête parlementaire dans l'affaire Benalla!

Et ce n'est pas la première fois qu'il fait n'importe quoi, hélas, cet homme...

04/09/2018

12 policiers accompagnent une sous-ministre ce jour...

Marlène Schiappa, Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes a visité ce matin une école dans le 10e arrondissement. 12 policiers mobilisés toute la matinée. Voilà où passe l'argent de nos impôts...

02/09/2018

Le prélèvement à la source !

Tous les médias, dont on connaît le niveau général, s'étonnent du fait que la France soit un des rares pays en Europe à ne pas avoir adopté ce système fiscal.

Mais personne ne dit qu'il est quasi inapplicable en France parce que dans notre pays, ce sont les foyers fiscaux et non les individus qui sont imposés, à la différence de tous ces pays qui ont adopté le prélèvement à la source...

Qu'est-ce que ce prélèvement à la source apporterait en France : une grande confusion, un surcroît de travail pour les entreprises et une source de conflits colossale...

 

27/08/2018

Le casse organisé de la formation professionnelle par M. Macron

La loi sur "la liberté de choisir son avenir professionnel" a été votée le 1er août dernier et tous les amendements de bon sens votés par le Sénat ont été retoqués par l'Assemblée Nationale. La loi s'appliquera donc à partir du 1er janvier 2019 et le CPF monétisé également à partir de cette date. Sans transition.

Il nous reste à attendre les décrets d'application qui peuvent peut-être encore faire bouger les choses.

Et surtout une mobilisation et enfin une prise de conscience de tous les acteurs concernés contre ce "casse organisé" de la formation professionnelle.

A quoi bon cotiser pour sa retraite?

A quoi bon cotiser pour sa retraite?

Le gouvernement actuel au prétexte totalement fallacieux d'encourager ceux qui travaillent veut encore ponctionner les retraites.

Ce gouvernement "oublie" que les retraités sont d'anciens travailleurs, voire même encore des travailleurs, qu'ils ont cotisé pour cela et surtout qu'ils contribuent au pouvoir d'achat des actifs de multiples façons : dons, prises en charges diverses, hébergements, héritages, etc...

Le Premier ministre vient de l'annoncer  : les retraites ne seront revalorisées que de 0,3% en 2019 et en 2020, alors que l'inflation pourrait dépasser les 2% chaque année. C'est donc de nouvelles baisses qui sont programmées !

Quand on pense que M. Macron s'était engagé sur le niveau des pensions pendant la durée de son quinquennat...

Monsieur Philippe a annoncé en même temps la FIN DE L'INDEXATION, ce qui signifie qu'elles pourront encore baisser en 2021, 22, 23..., autant qu'il plaira...

De toutes les façons possibles, et notamment par son bulletin de vote, il est logique de s'opposer à cette nouvelle atteinte au pouvoir d'achat des cotisants. Cette nouvelle atteinte vient d'ailleurs s'ajouter à celles de la hausse non compensée de la CSG et au blocage antérieur des retraites.