Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/08/2021

Pour la liberté...

... On m'empêche de monter dans un bus sans titre de transport. C'est une atteinte à ma liberté !

... On m'empêche de monter dans ma voiture sans accrocher ma ceinture. C'est une atteinte à ma liberté !

... On m'empêche de bruler un policier.  C'est une atteinte à ma liberté !

... On m'empêche de dévaster chaque samedi les magasins qui sont sur la route des manifestants. C'est une atteinte à ma liberté !

... On m'oblige à composer un code avant d'entrer dans un immeuble. C'est une atteinte à ma liberté !

... On me demande une pièce d'identité pour prendre l'avion. C'est une atteinte à ma liberté !

... On m'empêche de contaminer les autres. C'est une atteinte à ma liberté !

 

 

31/07/2021

Non à l'écologie-bobo

AGIR POUR LE 10E se fait un plaisir de publier ce petit texte qu'il a reçu;

A tous ces pauvres abrutis du système qui gobent les paroles des élus comme une bénédiction et ne se rendent pas compte que l'écologie n'est qu'un prétexte parmi tant d'autres pour faire casquer du fric encore et encore alors oui il est temps de gueuler........................................

Seuls les + de 50 ans peuvent comprendre ! 

A la caisse d'un supermarché, une vieille dame choisit

un sac en plastique pour ranger ses achats.

La caissière lui reproche de ne pas se mettre à l'écologie et lui dit :

"Votre génération ne comprend tout simplement pas le mouvement écologique. Seuls les jeunes vont payer pour la vieille génération qui a gaspillé toutes les ressources !"

 La vieille femme s'excuse auprès de la caissière et explique : 

"Je suis désolée, il n'y avait pas de mouvement écologiste de mon temps." 

 Alors qu'elle quitte la caisse, la mine déconfite, la caissière ajoute :

"Ce sont des gens comme vous qui ont ruiné toutes les ressources à nos dépens. C'est vrai, vous ne considériez absolument pas la protection de l'environnement dans votre temps."

Alors, un peu énervée, la vieille dame fait observer :

" A cette époque on retournait les bouteilles de verre. Le magasin les renvoyait à l'usine pour être lavées, stérilisées et remplies à nouveau. Les bouteilles étaient recyclées, mais on ne connaissait pas le mouvement écologique.

Elle ajoute :

- De mon temps, on montait l'escalier à pied : on n'avait pas d'escaliers roulants et peu d'ascenseurs. On ne prenait pas sa voiture à chaque fois qu'il fallait se déplacer de deux rues :
on marchait jusqu'à l'épicerie du coin.

Mais, c'est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologiste.

On ne connaissait pas les couches jetables : on lavait les couches des bébés.

On faisait sécher les vêtements dehors sur une corde

On avait un réveil qu'on remontait le soir.

Dans la cuisine, on s'activait pour préparer les repas ; on ne disposait pas de tous ces gadgets électriques spécialisés pour tout préparer sans efforts et qui bouffent des watts autant qu'EDF en produit.

Quand on emballait des éléments fragiles à envoyer par la poste, on utilisait comme rembourrage du papier journal ou de la ouate, dans des boites ayant déjà servi, pas des bulles en mousse de polystyrène ou en plastique.

On n'avait pas de tondeuses à essence autopropulsées ou auto-portées :

On utilisait l'huile de coude pour tondre le gazon.

On travaillait physiquement ; on n'avait pas besoin d'aller dans un club de gym pour courir sur des tapis roulants qui fonctionnent à l'électricité.

Mais, c'est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologiste.

On buvait de l'eau à la fontaine quand on avait soif.

On n'utilisait pas de tasses ou de bouteilles en plastique à jeter.

On remplissait les stylos dans une bouteille d'encre au lieu d'acheter un nouveau stylo.

On remplaçait les lames de rasoir au lieu de jeter le rasoir entier après quelques utilisations.

Mais, c'est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologiste. 

Les gens prenaient le bus, le métro, le train et les enfants se rendaient à l'école à vélo ou à pied au lieu d'utiliser la voiture familiale et maman comme un service de taxi 24 H sur 24.

Les enfants gardaient le même cartable durant plusieurs années, les cahiers continuaient d'une année sur l'autre, les crayons de couleurs, gommes, taille- crayon et autres accessoires duraient tant qu'ils pouvaient, pas un cartable tous les ans

et des cahiers jetés fin juin,

de nouveaux crayons et gommes

avec un nouveau slogan !.

Mais, c'est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologique !

On n'avait qu'une prise de courant par pièce, et pas de bande multiprises pour alimenter toute la panoplie des accessoires électriques indispensables aux jeunes d'aujourd'hui.

ALORS VIENS PAS ME FAIRE CHIER AVEC TON MOUVEMENT ECOLOGISTE ? PAUVRE ECOLO-BOBO ENDOCTRINE SANS CERVELLE !

Tout ce qu'on regrette,

c'est de ne pas avoir eu assez tôt la pilule, pour éviter d'engendrer la génération des jeunes cons comme vous, qui s'imagine avoir tout inventé, à commencer par le travail, qui ne savent pas écrire 10 lignes sans faire 20 fautes d'orthographe, qui n'ont jamais ouvert un bouquin autre que des bandes dessinées, qui ne savent pas qui a écrit le Boléro de Ravel (pensent même que c'est un grand couturier), qui ne savent pas mieux où passe le Danube quand on  leur  propose Vienne ou Athènes, etc. mais qui croient tout de même pouvoir donner des leçons aux autres, du haut de leur ignorance crasse!  

Merci de ne pas imprimer ce message afin de préserver l'environnement. Mais ne vous privez pas de faire suivre ! ! ! (ah ! ça défoule . . . . )

26/07/2021

OUI AU PASSE SANITAIRE !

OUI AU PASSE SANITAIRE !

NON A L’IRRESPONSABILITÉ !

NON A L'ÉGOISME !

17/07/2021

Les anti-vaccins...

217102609_10226679327667021_3757915185840489125_n.jpg

26/06/2021

Front républicain contre Les Insoumis

Dimanche, il convient de mettre en place un Front Républicain contre les candidats Insoumis dont les propos fascisants déshonorent la démocratie.

21/06/2021

Résultats du 1er tour des régionales 2021 dans le 10e

Le dimanche 20 juin 2021, les électeurs du 10e arrondissement se sont prononcés ainsi :

En résumé, 20% des voix à la droite, 60% des voix à la gauche (dont les écologistes), 13%  des voix aux partisans de M. Macron et 7 % des voix aux autres...

RÉSULTATS COMPLETS

54 939 inscrits

19 281 votants 35,10 %

18 983 exprimés 34,55 %

ABSTENTION : 64,90 %

194 votes blancs 1,01 %

104 votes nuls 0,54 %

Écologistes Liste Julien BAYOU 5 011 voix 26,40 %

Écologistes Liste Victor PAILHAC 178 voix 0,94 %

Droite Liste Valérie PECRESSE 3 792 voix 19,98 %

Gauche Liste Audrey PULVAR 3 103 voix 16,35 %

Gauche Liste Clémentine AUTAIN 3 027 voix 15,95 %

Gauche Liste Nathalie ARTHAUD 266 voix 1,40 %

Marcheurs et MODEM Liste Laurent SAINT-MARTIN 2 467 voix 13,00 %

Rassemblement National Liste Jordan BARDELLA 1 020 voix 5,37 %

Divers Liste Lionel BROT 73 voix 0,38 %

Divers Liste Fabiola CONTI 45 voix 0,24 %

Divers Liste Éric BERLINGEN 1 voix 0,01 %

12/06/2021

Non à Valérie Pécresse

Nous ne soutenons pas Valérie Pécresse, une candidate opposée à l'égalité des droits...

valerie-pecresse-lmpt.png

11/06/2021

Liberté !!!

Objet :  La moitié des Français bientôt privés de leur liberté de circuler !‍

Signez et aidez-nous à faire signer la pétition pour demander un Moratoire sur les zones de restriction massive de la circulation :

 

Madame, Monsieur,

Si nous n'agissons pas maintenant, près de la moitié des Français, y compris peut-être vous-même, seront privés de leur liberté de circuler d’ici moins de 4 ans !

Le gouvernement veut nous imposer des zones de restriction massive de la circulation - vous avez peut-être entendu parler de ces ZFE, "zone à faibles émissions" - dans toutes les agglomérations de 150 000 habitants et plus. 

 

Concrètement, ça veut dire que si votre voiture ne rentre plus dans la "norme" (et ça va vite : pour la ZFE du Grand Paris, tous les diesels, même ceux achetés cette année, ne pourront plus franchir l’A86 !), vous ne pouvez tout simplement plus rentrer dans aucune de ces 45 gigantesques zones (l'agglomération d'Orléans, future ZFE, englobe par exemple 22 communes) !


Et même si vous n'y vivez pas : imaginez. Un repas chez des amis ou de la famille qui y habitent ? Un cinéma, un restaurant ? Un achat, un rendez-vous médical chez un spécialiste, un enfant qui va y faire ses études ? Ou un saut pour un week-end ? Ça ne sera plus possible.


Et même si vous, en zone de restriction, vous avez changé de voiture... ce sont vos amis ou votre famille qui ne pourront plus venir vous voir !


Ça représente 43 % des voitures en France. La vôtre peut-être. Ou celle d'un proche.


Et pas pour dans 15 ou 10 ans. Non : 3 ans et demi !


Pour tous ceux qui n’ont pas les moyens de changer de voiture là, tout de suite, pour une électrique ou une hybride hors de prix, bientôt les seules autorisées dans les ZFE (et sans pouvoir vraiment revendre l’ancienne, puisqu'avec ces mesures, elle ne vaut quasiment plus rien...) : DEHORS !!!


Et quand vous, ou un autre de ces « parias », aurez le malheur de pénétrer par erreur dans une zone interdite, le gouvernement a déjà tout prévu : des caméras de vidéo-verbalisation installées partout pour vous repérer et vous punir.


Nous avons besoin vous pour faire barrage à ce projet monstrueux !


Signez notre pétition pour exiger un Moratoire sur ces zones de restriction massive de la circulation :

Vous verrez dans un instant, pourquoi nous demandons un moratoire, et non pas un arrêt pur et simple des "ZFE".


Le gouvernement est en train de faire voter en ce moment même la mise en place de ces "Zones pour Fortunés Exclusivement". Nous devons donc rassembler très vite au moins 100 000 signatures pour exiger un moratoire sur ces "ZFE" destructrices et hypocrites.


Aussi, s’il vous plaît, transférez cet email ou partagez l’information sur les réseaux sociaux, pour que vos amis signent à leur tour la pétition :

Car, en plus d'assigner les plus pauvres à résidence et de condamner les commerçants, artisans et restaurateurs de ces zones, déjà durement touchés par la crise du Covid, à une mort certaine...


... ceux qui ont pondu cette mesure soi-disant liée à l'urgence climatique - ceux-là même qui prônent le tout-numérique, énorme consommateur de CO2 ! - commettent en réalité, enfermés dans leur dogmatisme, une hérésie écologique :


- ils nous obligent à mettre au rebut des millions de voitures qui roulent encore très bien pour les remplacer par des modèles électriques produits à l'autre bout du monde, véritable contresens écologique ;


- ils autorisent un Porsche Cayenne neuf, qui émet 283 g de CO2/km à circuler dans les ZFE en Crit'Air 1, alors qu'une Renault Clio diesel de 2010 (115 g de CO2/km), classée Crit'Air 3, sera bientôt bannie de ces vastes zones de restriction de circulation : on marche sur la tête !


- ils réduisent le problème de la pollution aux voitures, parce que c'est facile et que ça rapporte, plutôt que de s'attaquer aux autres causes de la pollution comme le surchauffage des logements et le manque d'isolation ;


- puisque le gouvernement veut en même temps nous obliger à tous rouler à l'électrique et réduire le nucléaire, ils vont défigurer nos paysages avec des milliers et des milliers d’éoliennes.


Pour faire barrage à ce projet anti-voiture, dogmatique et destructeur, signez vite la pétition « POUR UN MORATOIRE SUR LES ZFE - ZONES DE RESTRICTION MASSIVE DE CIRCULATION »

Et après avoir signé, s'il vous plaît, aidez-nous également à diffuser cette pétition au plus vite, en transférant cet email et en passant l’info sur les réseaux sociaux, et si vous le pouvez, en faisant un don à la Ligue de Défense des Conducteurs.


Car pour gagner cette grande bataille pour notre liberté de circuler, NOUS DEVONS ALERTER LES FRANÇAIS.


Quand nous aurons appris aux Français ce qui les attend, vous croyez vraiment que les élus prendront le risque de se mettre à dos 43 % de la population à moins d'un an de l'élection présidentielle et des législatives ?


Mais informer des millions de citoyens nécessite des budgets énormes.


C'est pour ça que ce serait une aide immense si vous acceptiez, après avoir signé la pétition, de faire un don de 30 euros, 50 euros ou peut-être si vous le pouvez, 70 ou 100 euros.


Si nous avons les moyens d'alerter très vite des centaines de milliers de personnes, pour leur faire prendre conscience que si rien n'est fait, c'est l'assignation à résidence dans moins de 4 ans…


… alors nous espérons pouvoir atteindre un premier cap de 100 000 signatures à notre pétition d'ici quelques semaines.


Grâce à votre don, l'association pourra également lancer une grande campagne de communication dans les médias, pour mettre notre demande de Moratoire sous les feux de l'actualité, et que des élus puissent soutenir cette demande.


Nous sommes tous d’accord pour réduire la pollution. Mais pas en sacrifiant la moitié de la population !


Seul un Moratoire permettra :


- le renouvellement naturel du parc automobile plutôt qu'une mise à la casse forcée ; et l'adaptation de l'industrie automobile française, plutôt que sa mort annoncée et l'importation massive de voitures électriques venues du bout du monde !


- une réflexion globale et intelligente sur la réduction de la pollution, au lieu de taper violemment sur la voiture, cible facile ;


- et surtout la mise en place de solutions efficaces et au service de tous, comme des transports en commun plus pratiques, plutôt que d’investir des sommes folles dans l’installation de milliers de caméras de vidéoverbalisation, pour vous traquer et vous punir quand vous franchirez par erreur les limites des zones de restriction massive de circulation !


Au niveau local, déjà, des élus, même dans les rangs écolos, ont demandé un report de la mise en place des ZFE, comme à Marseille, où, tout juste élue, la maire avait refusé que cette mesure se fasse "au détriment des [...] plus humbles et les plus pauvres. Les centaines de milliers de Marseillais qui n’ont pas d’autres choix que d’avoir une voiture polluante, vous en faites quoi ? On va dire quoi ? Tant pis, vous marcherez ? "


De même, le maire d’Illkirch, dans l’agglomération de Strasbourg, va mettre en place un référendum dans sa commune au sujet de la ZFE qui doit être mise en place dans l’agglomération strasbourgeoise. « C’est extrêmement brutal pour nos populations. Changer de voiture, ça a un coût certain et tout le monde n’a pas les moyens aujourd’hui de dire « je jette mon véhicule qui peut continuer à rouler pour aller vers un véhicule dit propre ».


Alors, si nous nous mobilisons vite et fort, nous pouvons obtenir, ensemble, un Moratoire au niveau national.


Mais pour cela nous avons impérativement besoin de vous, de votre signature à la pétition, et, si vous le pouvez, de votre don.

Vous faites partie des sympathisants les plus engagés de notre association, et nous espérons pouvoir compter sur vous, qui êtes toujours aux avant-postes de la mobilisation, pour être l'un des premiers signataires de notre demande de Moratoire.


Nous espérons également pouvoir compter sur votre générosité, pour nous aider à financer ce combat déterminant pour notre liberté de circuler.


L'immense majorité des Français ignore encore tout des zones de restriction massive de la circulation, mises en place en toute discrétion, qui vont bientôt les bannir de territoires gigantesques.


C'est uniquement grâce à votre don que nous pourrons les informer et les mobiliser, pour, semaine après semaine, obtenir un Moratoire sur ces zones de restriction massive de la circulation.


Mais si nous ne faisons rien, c'est l'assignation à résidence qui vous attend, vous ou vos proches, avec près la moitié des Français. Et alors, il sera trop tard pour mener la bataille.


Quelle que soit votre décision, surtout, signez la pétition.


Votre soutien, dans ce combat contre ce projet monstrueux, est crucial.


Par avance, merci !


Très cordialement,


L’équipe de la Ligue de Défense des Conducteurs‍


24/05/2021

Il faut s'arraquer aux racines de la violence

Rachida Dati sur Europe 1 : « Les violences quotidiennes sont dues à des individus qui veulent faire reculer la République. Il faut s'attaquer aux racines de cette dislocation, en revoyant la politique de peuplement, la politique migratoire, l'école et les méthodes d'apprentissage en fonction des territoires. »

16/05/2021

Le gouvernement perd tout sens commun !

Reprenez-vous, Mesdames et Messieurs du gouvernement ! Cessez de montrer votre incompétence et votre peur!

Jordan Bardella, vice-président du RN, a demandé samedi au Premier ministre Jean Castex d'"appeler ses ministres à la retenue" dans leurs critiques contre Marine Le Pen, estimant qu'en cas d'agression physique contre elle, ces derniers "en porteraient une part de responsabilité morale".

 "Plusieurs membres du gouvernement ont dépassé ces derniers jours les limites de l'acceptable dans leurs propos publics à l'encontre" de Mme Le Pen et du Rassemblement national, a déploré dans un communiqué M. Bardella, tête de liste du RN pour les régionales de juin en Ile-de-France.

 Il a cité le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti, qui avait "annoncé être candidat dans le Pas-de-Calais avec l'objectif de +chasser le Rassemblement National+", et la secrétaire d’État Olivia Grégoire, "qui a qualifié Marine Le Pen +d'ennemie à abattre+".

 Si ces "appels à la violence" devaient être suivis d'"agressions physiques à l'égard de la candidate RN à la présidentielle ou d'un élu RN, "ces ministres en porteraient une part de responsabilité morale", affirme-t-il.

 Le Premier ministre "doit maintenant les appeler à la retenue et garantir aux Français un débat démocratique serein dans la période électorale qui s'ouvre".

 Olivia Grégoire, secrétaire d’État chargée de l’Économie sociale, solidaire et responsable, avait affirmé vendredi sur Franceinfo que "l'ennemi raciste à abattre, l'ennemi de la République, c'est Marine Le Pen".