Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2016

Le préfet accepte la fermeture des voies sur berge !

Faisant suite à la transmission du texte de cette pétition, le Préfet de Police de Paris Michel Cadot a répondu, en date du 21 octobre, en confirmant qu'il avait signé l'arrêté autorisant la fermeture des Voies Rive Droite, mais ajoutant que cet accord avait été subordonné à six conditions :

- l'analyse mensuelle des impacts sur la circulation dans la métropole parisienne comme sur les axes de report
- l'évaluation quotidienne des délais de déplacement des véhicules d'urgence, de secours et de police
- le maintien d'un accès permanent des services d'urgence aux voies sur berge (lesquelles ne pourront donc pas être définitivement condamnées)
- le maintien d'une réversibilité possible en cas de difficultés durables de circulation
- la réalisation de mesures pour ce qui concerne la pollution atmosphérique et le bruit
- la reconsidération des chantiers programmés sur des voies de report impactées par la fermeture de la voie sur berge.

Quelle autre stupidité nous réserve encore Madame Hidalgo ?

21/10/2016

Meeting de Bruno LE MAIRE le 14 novembre à Paris

 

Grand meeting de campagne de Bruno Le Maire

lundi 14 novembre à 19h (ouverture des portes)

à Paris

aux Docks de Paris (Dock Pullman)

50 avenue du Président Wilson - 93200 La-Plaine-Saint-Denis

(Métro 12 Front Populaire / RER B La Plaine - Stade de France)

 
 
 
 

N'hésitez pas à rejoindre nos équipes et/ou faire un don pour soutenir l'action de Bruno Le Maire.

16/10/2016

Une vraie manifestation patriotique s'est déroulée ce dimanche 16 octobre à l'Eglise Saint Paul

IMG_2928.JPGA la messe dite dans l'Eglise Saint Paul-Saint Louis à Paris ce dimanche 16 octobre 2016, en faveur des soldats morts pour la France et pour le respect du aux Institutions (dont la magistrature et la police a rappelé le curé de cette paroisse), une forte délégation d'AGIR POUR LE 10E était présente...

09/10/2016

Le 14 novembre : meeting de bruno Le Maire à Paris.

 

Grand meeting de campagne de Bruno Le Maire

lundi 14 novembre à 19h (ouverture des portes)

à Paris

aux Docks de Paris (Dock Pullman)

50 avenue du Président Wilson - 93200 La-Plaine-Saint-Denis

(Métro 12 Front Populaire / RER B La Plaine - Stade de France)

 
 
 
 

N'hésitez pas à rejoindre nos équipes et/ou faire un don pour soutenir l'action de Bruno Le Maire.

08/10/2016

Un appel à candidatures dans le 10e

Nous avons reçu l'appel suivant de la Mairie du 10e. On notera que ce nouveau machin est "paritaire". Ce qui signifie qu'il doit compter autant d'hommes que de femmes. Pourquoi ? Puisque c'est sur la base du volontariat...

 

Appel à candidature - Conseil des Générations Futures

 

Au début de l’année 2016 nous vous avions déjà informé de l’installation d’un nouvel outil de démocratie locale à Paris : le Conseil des Générations Futures.

 

Ce conseil économique, social et environnemental parisien est une instance consultative, indépendante et paritaire, qui a pour vocation de représenter la société civile parisienne et de réfléchir de manière prospective sur des thèmes qui concernent Paris et les Parisiens.

 

C’est une évidence, la société souffre d’un déficit de débat public. Le Conseil des générations futures doit aider à redynamiser le dialogue social et citoyen.

La première séance plénière a eu lieu le 24 mars 2016 et réuni 164 membres à parité femmes-hommes de divers univers économiques, sociaux et sociétaux.

 

Le Conseil des Générations futures est composé de 7 collèges :

 

Le collège des entreprises : 20 représentant-tes des entreprises et des professions non salariées ;

Le collège des salariés : 20 représentant-te-s des organisations syndicales départementales ;

Le collège des associations : 28 représentant-te-s d’associations impliquées dans la vie de la cité ;

Le collège des services publics : 14 représentant-te-s des grands services publics aux usagers parisiens ;

Le collège des personnalités qualifiées : 18 représentant-te-s choisis pour leur haute expertise ;

Le collège des instances de la démocratie locale : 29 représentant-te-s des conseils de quartier, des conseils citoyens et du conseil parisien de la jeunesse ;

Le collège des parisiennes et des parisiens : 35 Parisiennes et Parisiens ;

 

Afin d’articuler les différentes instances de démocratie locale, les conseils de quartier sont représentés.

 

Pour le dixième arrondissement nous avons la possibilité d’avoir un homme et une femme au sein du collège de la démocratie locale.

 

Le tirage au sort que nous avions réalisé le 1er février 2016 à la Mairie d’arrondissement, nous a permis sélectionner un représentant homme membre du conseil citoyen qui a accepté sa mission. Les représentantes qui avaient été tirées au sort n’ont en revanche pas été disponibles.

  Afin de désigner la représentante du 10ème arrondissement au sein du Conseil des Générations Futures nous vous invitons donc, toutes les participantes aux Conseils de Quartier qui seraient intéressées à nous l’indiquer avant le 18 novembre 2016 par un mail à Léa Floc’h lea.floch@paris.fr  ou Juliette Ryan juliette.ryan@paris.fr

  Afin de garantir la transparence de la sélection un tirage au sort sera ensuite réalisé parmi les habitantes du 10ème intéressées.

  En vous remerciant de l’intérêt que vous réserverez à cette nouvelle instance de démocratie locale, nous restons à votre disposition pour plus d’informations au besoin,

  Cordialement,

 

  Didier Le Reste,

Elu du 10ème arrondissement en charge de la politique de la Ville et de l’intégration,

Conseiller de Paris,

en charge de la mise en oeuvre du Conseil Economique social et environnemental parisien

   Sylvain Raifaud,

Adjoint au Maire du 10ème chargé de la démocratie locale et du budget participatif, de la vie associative et des espaces verts

29/09/2016

Des nouvelles d'AGIR POUR LE 18E...

le Dr Sauveur Boukris, président d'AGIR POUR LE 18E participera à l'émission :

" Grand bien vous fasse"

sur France Inter,

le 3 octobre 2016  à 10 h 00

et  présentera son livre :

"Enfin guérir"

paru aux éditions du Cherche Midi.

26/09/2016

L'art de "rendre" à Paris

Dans la novlangue utilisée par Mme Hidalgo, il faut toujours "rendre" :

- rendre la rue du Faubourg du Temple aux piétons. En ainsi obliger à encore plus de détours pour ceux qui ne sont pas piétons mais doivent néanmoins utiliser un véhicule. Plus de pollution. Plus d'embouteillages et plus de dépenses...

- rendre la rue Saint-Laurent aux piétons en partie en supprimant encore des places de stationnement et en agrandissant le trottoir. Plus de trafic, plus de dépenses, plus de pollution...

- rendre le Champ-de-Mars aux pigeons et aux moineaux. Cette "fan-zone" bien inutile aura coûté 500 000 € aux Parisiens.

- rendre les voies sur berge aux piétons (alors bien entendu que personne ne les avait jamais prises à ceux-ci puisque ces voies ont été construites pour les automobilistes...). Coût : 500 000 €, sans compter pollutions et embouteillages supplémentaires...

Quand Mme Hidalgo rendra-t-elle Paris aux Parisiens ?

 

15/09/2016

Contre la voix sur berges, signons la pétition

Le 26 septembre prochain, les élus du Conseil de Paris seront appelés à se prononcer sur cette mesure.

Mais si, entre temps, ils voient que les habitants concernés sont massivement opposés à ce projet injuste et ridicule...

...alors, nous avons une chance de tuer dans l'œuf la mesure néfaste d'Anne Hidalgo et de sa clique anti-voiture !

Car oui, cette mesure, en plus d'être arbitraire, est véritablement nuisible à l'intérêt général.

Voilà pourquoi :

1.    Des bouchons en plus

Comme aucune solution de transport alternative n'a été imaginée, la circulation ne pas "s'évaporer", comme l'a – très sérieusement ! – affirmé la maire de Paris, mais va nécessairement se reporter sur des axes déjà archi-encombrés comme l'A4, le périphérique, ou les boulevards des arrondissements alentour.

C'est d'ailleurs l'une des raisons principales pour laquelle la Commission d'enquête publique mandatée sur ce dossier a rendu un avis négatif sur le projet.

2.    Plus de pollution

C'est la conséquence logique de l'accroissement des embouteillages : l'émission des polluants des voitures étant particulièrement importante à très basse vitesse, les riverains des zones de report vont se retrouver complètement intoxiqués !

Et pour les sceptiques, il suffit de rappeler que l'étude d'impact de la maire de Paris, qui affirme le contraire, a été réalisée sur une bande de 100 mètres seulement, et calculée avec une vitesse moyenne de 50 km/h, alors qu'avec cette mesure, la maire de Paris va obliger les voitures à rouler à une vitesse bien plus basse (environ 16 km/h), vitesse à laquelle elles émettent quasiment deux fois plus de particules !

3.    Une perte d'activité économique

On estime qu'environ 43 000 voitures par jour – et ce chiffre est, d'après la Commission d'enquête, sous-évalué - empruntent actuellement cet axe, qui a justement été créé pour les banlieusards souhaitant traverser Paris.

Or, plus de 80 % des trajets en voiture effectués dans Paris sont des déplacements professionnels.

Comment vont faire les salariés qui mettaient déjà plus d'une heure pour aller travailler ?

Et les artisans ? Vont-ils devoir prendre le métro avec leur échafaudage, leurs pots de peinture et leur scie à métaux ?

C'est complètement ridicule !!!

Et ça montre bien à quel point cette mesure a été imaginée par des élus autophobes des beaux quartiers de Paris qui n'ont pas besoin de voiture, et qui sont complètement déconnectés de la vie quotidienne des Parisiens et Franciliens.

4.    Contre l'avis des experts et des habitants

La preuve la plus flagrante de cette déconnexion, c'est que la commission d'enquête publique mandatée sur le sujet a rendu un avis négatif sur la mesure aberrante de la maire de Paris.

Et pour cause : près de 80 % des habitants interrogés par les magistrats indépendants de cette commission étaient contre !

Même la préfecture de Paris émet des réserves sur le projet.

Mais, malgré ce résultat sans appel, la maire de Paris fait la sourde oreille, et s'entête dans son projet ridicule et néfaste !

Nous devons absolument lui couper l'herbe sous le pied avant qu'il ne soit trop
tard !


Signez sans attendre la pétition de la Ligue de Défense des Conducteurs pour dire "NON à la fermeture des voies sur berges" en cliquant sur le bouton ci-dessous : 

Bouton2 16KH
Et après avoir signé, transférez sans attendre cet e-mail à un maximum de vos amis, collègues, voisins et à votre famille.

Une place Simon et Cyla Wiesenthal dans le 10e

place wiesenthal

Venez nombreux avec AGIR POUR LE 10E à cette inauguration le MARDI 20 SEPTEMBRE à 10h45 à l'angle de la rue de la Grange aux Belles et de la rue Vicq-d'Azir.