Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/12/2013

L'UDI et le 10e...

Qui va diriger la liste d'union UMP-UDI-MODEM dans le 10e arrondissement dont la conduite est réservée aux "centristes" par l'UMP ?

Deux noms sont avancés à l'Union des Démocrates et Indépendants :

Lynda ASMANI, protégée de M. POZZO DI BORGO, Président du groupe centriste au Conseil de Paris

Olga JOHNSON, protégée de M. SAINT-ETIENNE, Président de la fédération de Paris de l'UDI

A ce jour, rien n'est encore décidé. La seule chose qui est certaine c'est que ces deux candidates ont des points communs : elles n'habitent pas le 10e et on ne les y a jamais vues sur le terrain (sauf trois mois avant chaque élection)...

02/12/2013

Tractages au marché de Saint-Quentin

Ce dimanche, il y avait du monde devant l'entrée principale du Marché de Saint-Quentin : socialistes, communistes, mélanchonistes et frontistes... Pas d'UMP... Ni d'UDI...

Il nous a été confirmé que le Front National avait arrêté sa liste pour le 10e arrondissement. Celle-ci sera emmenée par Monsieur Luc LEGARSMEUR.

30/11/2013

Agir pour le Dixième annonce officiellement qu'elle présentera une liste aux scrutins des 23 et 30 mars prochain

Municipales 2014 Paris: Nous n'avons pas le choix!

En réponse à des adhérents et sympathisants qui nous ont exprimé (légitimement) leur attente quant à un positionnement nécessaire et clair d'Agir pour le Dixième dans le cadre des prochaines élections municipales, nous avons pris une décision fondée sur le constat suivant:

Dans la situation de crise, d'une ampleur inédite, que nous subissons actuellement et qui nous atteint tous, aussi bien matériellement que moralement, aucun des grands partis institutionnels ne nous paraît en mesure de pouvoir proposer et appliquer des solutions crédibles et d'une envergure à la mesure des risques et des enjeux. Pour autant, nous nous devons d’œuvrer pour éviter que l'exaspération croissante ne fasse le jeu des formations extrémistes, de droite comme de gauche, dont la mise en pratique des programmes conduirait le pays à la ruine et au désespoir.

Au niveau local qui est le nôtre, au plus proche des préoccupations concrètes des habitants de l'arrondissement, notre souhait premier est de ne pas ajouter à la confusion, à la dispersion, au détriment de l'efficacité. Nous sommes prêts à soutenir toute liste ou groupement qui pourrait nous convaincre que son programme, et la volonté sincère d'appliquer celui-ci en cas de victoire (ce qui ne va pas hélas de soi) sont compatibles avec nos priorités.

Force est de reconnaître qu'en l'état des listes constituées ou annoncées, Agir pour le 10ème ne peut soutenir aucune d'entre elles. Dès lors, sauf si les choses changeaient et dans la mesure où la grande idée que nous nous faisons de la politique, y compris et même surtout au niveau local, nous interdit de facto de baisser les bras ou de nous désintéresser de la conduite des affaires de la Cité, et singulièrement de ce qui en fonde la légitimité démocratique, à savoir les élections,

Agir pour le Dixième annonce officiellement qu'elle présentera une liste aux scrutins des 23 et 30 mars prochain;

La déclaration officielle en sera faite prochainement lors d'une réunion de nos adhérents et sympathisants.

Nous avons plus que tout besoin de votre soutien et de votre enthousiasme, de votre engagement, et aussi de vos propositions concrètes, dans tous les secteurs et domaines d'exercice des prérogatives d'une municipalité d'arrondissement.

Ne soyons pas résignés, agissons!

Le Bureau d'AGIR POUR LE 10E

Dans le 20e comme dans le 10e, NKM et l'UMP militent pour que la gauche conserve ces arrondissements...

Paris 20ème

Un appel au rassemblement du centre, de la droite et de la société civile

 

Sans surprise, les instances de l’UMP ont désigné la semaine dernière leurs têtes de liste pour 16 arrondissements de Paris, parmi lesquels le 20ème. Dans ces 16 arrondissements, les chefs de file nommés à la mi-octobre par la candidate du « système »  à la mairie de Paris deviennent officiellement têtes de liste. Le sort des 4 derniers arrondissements devrait être réglé d’ici quelques jours.

 S’agissant du 20ème, c’est avec consternation que les électeurs vont devoir faire face au 4ème « parachutage »  en six ans, comme si notre arrondissement était réellement dépourvu de personnalités militantes et talentueuses  engagées sur le terrain, au  centre comme à droite. Ainsi, au mépris absolu  des électeurs et des militants,  les instances UMP ont-elles sollicité un adjoint au Maire du 17ème arrondissement pour tenter de conquérir la mairie du 20ème ! Le 20ème arrondissement a-t-il vocation à demeurer le réceptacle des recalés du reste de Paris ?

 Cette désignation surréaliste a immédiatement provoqué l’éclatement interne de l’UMP 20ème, alors même qu’en 2008, la droite et le centre n’ont obtenu aucun élu suite à une stratégie de division absolument identique.  À croire que les instances de l’UMP, ne tirant aucune leçon du passé, ne tiennent décidément pas à favoriser le processus de reconquête et de rééquilibrage de cet arrondissement entièrement administré par la gauche depuis 19 ans et menacé aujourd’hui  par une forte percée du Front National, dont lesdites instances auront à assumer l’entière responsabilité.

 Face à ces méthodes d’un autre temps, voire même d’autres régimes, qui privilégient le copinage et le clanisme aux dépens des réalités de terrain et des aspirations des électeurs, nous lançons ce jour un appel à la constitution d’une liste d’union  et de rassemblement de l’ensemble des forces des centres, de la droite républicaine et de la société civile autour de Raoul Delamare, chef de l’opposition municipale dont l’action s’exerce depuis 10 ans au service exclusif des habitants du 20ème arrondissement.

 

Le comité de soutien de Raoul Delamare

raoul,delamare,paris,20ème,udi,centre,société civile,ump,parachutages, élections, municipales, échec,97 rue Orfila 75020 Paris

contact@raouldelamare.fr


26/11/2013

Lynda ASMANI n'est pas élue...

Nous apprenons que Lynda ASMANI qui s'était présentée aux élections au Consistoire israélite de Paris n'a pas été élue.

Même si peu de personnes se souviendront de son passage dans le 10e, marqué par l’absentéisme, il n'est pas inutile de rappeler qu'elle a été élue Conseillère de Paris sous l'étiquette UMP. Étiquette qu'elle a quittée pour prendre celles, successivement ou cumulativement de l'Alliance centriste (en se présentant dans le 9e arrondissement), du Nouveau Centre et de l'UDI.

Encore une élection de perdue...

20/11/2013

Préparation des Municipales dans le 10e arrondissement de Paris

Les choses se précisent petit à petit.

A droite, deux listes sont en préparation :

- une liste UMP/Parti des Libertés, animée par Serge Federbusch, conseiller UMP du 10e (le seul élu UMP du 10e)

- une liste UMP/Centre, animée par un ou une inconnu(e) puisqu'elle sera dirigée par un membre de l'UDI ou un membre du MODEM. Ce choix se fera, selon Patrick Gassenbach, Président de la fédération de Paris de l'UDI, en fonction des résultats d'"une primaire élargie qui devra être organisée pour choisir celle ou celui qui portera les couleurs des centres rassemblés."

A gauche :

- une liste d'union de la gauche, animée par le maire sortant, Rémy Féraud et comportant notamment, pour le Parti communiste, Didier Le Reste, syndicaliste CGT qui s'était illustré en 1995 lors des grandes grèves à la SNCF.

Au Front National :

- une liste Rassemblement Bleu Marine dont le chef de file n'est pas encore désigné mais qui devrait l'être le mois prochain.

Une dizaine d'autres listes sont en préparation, aux dernières nouvelles.

Colloque le 20 novembre à la Mairie du 3e

Colloque Autour de l’Affiche Rouge

Mercredi 20 novembre à la Mairie du 3e

La Mairie du 3e organise un colloque mercredi 20 novembre à la Mairie du 3e, à l’occasion du 70e anniversaire de l’arrestation du groupe Manouchian.

En février 1944, la propagande allemande placarde sur les murs des villes de France « l’Affiche Rouge » qui présente les portraits de dix résistants luttant pour la libération de la France, tentant en vain de discréditer leur action. Arrêtés par les Brigades Spéciales françaises, ils seront fusillés au Mont-Valérien, le 21 février 1944.

En hommage à ces figures de la Résistance, symbole du combat des étrangers pour la libération de la France, une commémoration a eu lieu samedi dernier au 19, rue au Maire, en présence de Pierre Aidenbaum et de l’équipe municipale du 3e, du Comité d’entente et du Comité de liaison des anciens combattants du 3e. L’immeuble était une des caches de Missak Manouchian, qui dirigeait les Francs-Tireurs et Partisans de la M.O.I de Paris, jusqu’à leur arrestation. Une plaque le rappelle aux riverains et aux passants.

Mercredi prochain un colloque est organisé en présence de nombreux scientifiques, conservateurs et historiens qui reviendront sur cet épisode marquant de la Résistance.

Autour de l’Affiche rouge

Colloque mercredi 20 novembre à la Mairie du 3e de 9h15 à 18h : programme et infos pratiques.

18/11/2013

Une invitation du Conseiller UMP du 10e

 

10 SUR 10 !

RECONQUÉRIR LE 10EME ARRONDISSEMENT POUR RECONQUÉRIR PARIS

 


 

Participez à la réunion de compte-rendu de mandat et de lancement de la campagne pour les élections municipales de Serge FEDERBUSCH, le Conseiller UMP du 10ème.


Le 10ème arrondissement, depuis 1995, est devenu une sorte de laboratoire des politiques socialistes à Paris : salle de shoot, achats massifs de logements et subventions à des fins clientélistes, aménagements ineptes de la voirie qui provoquent des embouteillages, problèmes de sécurité et de propreté, déclin du commerce, etc.


Il est temps de remonter la pente.

Serge FEDERBUSCH vous rendra compte du mandat qu'il détient depuis 2008 et de ses premières propositions pour l'élection de mars 2014. Ce sera l'occasion de commencer à mobiliser les équipes de la reconquête du 10ème arrondissement.

 

 

Rendez-vous le 25 novembre prochain,
au café LA PETITE LOUISE,

54, rue du Château d'eau,
Paris 10ème (en face de la mairie),

à 19 heures 30.

12/11/2013

Retour sur le 11 novembre...

 Nous étions finalement relativement nombreux à célébrer hier, en présence du Maire Rémy Féraud, dans l'union, à la Mairie  du 10e la Journée du souvenir du 11 novembre 1918. Les scandaleux sifflets qui ont accompagné le Président de la République sur les Champs-Elysées ne nous ont heureusement pas troublés dans cette cérémonie.