Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/02/2018

la "solidarité intergénérationnelle" de M. Macron et de Mme Pénicaud

Pour tenter de justifier la baisse des retraites des "riches" retraités ( 1200 € par mois !!!) en raison de l'augmentation de la CSG, le président de la République et sa ministre du travail expliquent qu'il s'agit de la mise en œuvre d'une soit-disant solidarité entre les générations.

Soit on se moque du monde, soit on a du mal à tenir un raisonnement logique.

Cette solidarité entre les parents, grands parents et enfants, elle existe depuis la nuit des temps. On n'avait pas besoin d'un Macron pour ça. Ce qu'il faut retenir, et c'est limpide, c'est que plus on diminue les revenus des vieux, moins ceux-ci pourront aider les jeunes !

Le gouvernement a beau leur promettre qu’ils s’y retrouveront avec la disparition de leur taxe d’habitation (s'ils touchent moins de 2 500 €), cet impôt ne disparaîtra qu’en trois temps et la suppression de son premier tiers ne se fera pas avant l’automne quand le nouveau taux de CSG (8,3%) s’applique déjà.

 

Écrire un commentaire