Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/02/2017

Les "Républicains" dans le 10e

Le parti Les Républicains (quel nom!) est décidément bien absent dans le 10e arrondissement de Paris. Normal. Nous savons tous pourquoi... Ce n'est pas lié à l'"affaire" Fillon mais à la gestion désastreuse des militants par les directions départementale et nationale de ce parti...

Ce dimanche 5 février par exemple,  au Marché saint-Quentin, seuls les partisans de M. Macron et ceux de M. Mélenchon étaient présents...

 

04/07/2016

Dans le 10e et ailleurs à Paris...

Entre le 1er avril et le 31 octobre, le jardin de l'Hôpital Saint-Louis sera ouvert tout le week-end à partir de samedi prochain. C'est une bonne initiative. Une  autre bonne initiative consisterait à supprimer les murs disgracieux qui entourent cet hôpital et de les remplacer par des grilles et des haies végétalisées...

D'autres initiatives de la majorité municipale sont en revanche à la fois contestables et contradictoires : le plan local d'urbanisme de Paris devrait être modifié afin de faciliter la création de nouveaux lieux de stockage pour les produits que les Parisiens se font de plus en plus livrer via Internet notamment; Oui, mais... Parallèlement la Municipalité restreint la liberté de circuler dans Paris, notamment en multipliant les "aménagements"ubuesques tels que la scandaleuse fermeture des voies sur berge qui gênent considérablement les livreurs (et d'ailleurs tous ceux pour lesquels circuler en voiture est une nécessité économique incontournable, ceux-ci constituant l'immense majorité des automobilistes).

Tout ceci aboutissant à une densification anormale des logements à Paris et donc à un accroissement des problèmes de transport et des différents types de pollution.

 

14/12/2015

Régionales : les résultats du 2e tour dans le 10e arrondissement

Des élections dans notre arrondissement marquées par une abstention de 41,4 % et une absence de l'UMP (LES REPUBLICAINS) dans un certain nombre de bureaux de vote et sur le terrain par manque de militants) :

PS, PRG, EELV, PCF, PG :    66,2 %

LR, UDI et MODEM :            28,9 %

FRONT NATIONAL :              4,9 %

C'est l'arrondissement de Paris où la droite et le centre font leur plus mauvais score. Faut-il s'en étonner après les différentes manœuvres de sabotage qui ont fait les délices des dirigeants de l'UMP parisienne depuis 4 ans ? C'est du aussi bien sûr aux errements du Président de ce parti (LES REPUBLICAINS désormais).

Il est urgent de reprendre les choses en main. AGIR POUR LE 10E s'y emploie dès aujourd'hui.

16/06/2014

Aux frais du contribuable parisien...

 

06/06/2014

MERCREDI 18 JUIN...

Catégorie par défaut

Le mercredi 18 juin, à 11h à la Mairie du 10e arrondissement de Paris, nous commémorerons, avec ceux qui le peuvent, l'Appel historique du général de Gaulle.

26/05/2014

LE RESULTAT DES EUROPEENNES DANS LE 10E

Voici le résultat des élections de dimanche dans notre arrondissement (avec près de 53 % de votants, ce qui est bien supérieur à la moyenne parisienne de 44,8 %) :

 

Parti socialiste : 23,2 % (contre 19,1 % en moyenne à Paris) et 17,11 % en 2009.

UMP : 12,8 % (contre 22,6 % en moyenne à Paris) et 18,88 % (avec le Nouveau Centre) en 2009.

EELV : 21,1 % (contre 13,8 % à Paris) et 36,3% en 2009.

UDI & MODEM : 10,9 % (contre 12,5 % à Paris) et 7,44 % pour le seul MODEM en 2009

Front de Gauche (PC & Parti de Gauche) : 8,3 % (contre 5,8 % à Paris) et 6,86 % en 2009

FN : 6,6 % (contre 9,3 % à Paris) et 2,05 % en 2009.

Les autres listes totalisent 17,1 % des suffrages et 7,7 % en 2009.

Que penser de tout ceci ?

L'arrondissement reste bien à gauche (le total des voix de gauche atteint 53,2 %). Le PS est, une fois encore, talonné par les écologistes mais il progresse. Les écologistes perdent de nombreux électeurs.

A droite, l'UMP fait un de ses plus mauvais scores et même parmi les arrondissements de l'Est de la capitale, il régresse fortement par rapport à 2009 et est bon dernier avec le 20e. le 18e atteint 13,7 % (après l'éviction de Mme Descortes) et le 19e du Vice-Président parisien de l'UMP, M. Giannesini, ne dépasse pas 14,9 %

On a constaté que l'UMP n'avait pas été en mesure de fournir assez de militants pour occuper les bureaux de vote : près d'un tiers de ceux-ci n'était composé que de militants de gauche ou de fonctionnaires de la Mairie ! Le résultat de la gestion désastreuse des militants par les instances "supérieures" de ce parti. 

Les partis pro-Europe restent majoritaires.

 

06/03/2014

Dans quelques jours le 1er tour des Municipales...

Nous vous rappelons que l'association AGIR POUR LE 10E a décidé de soutenir le seul candidat légitime de la droite et du centre :

Serge FEDERBUSCH.

14/12/2012

L'UMP condamnée dans le procès que lui a intenté l'ancien délégué de la 5e circonscription de Paris !

Voilà sans doute une information que vous ne trouverez pas sur les sites de MM. Lancar, Goujon et autres.

L'UMP et sa Fédération de Paris ont été condamnées par la Cour d'Appel de Paris à rembourser à son ancien délégué de la 5e circonscription les dépenses qu'il avait légitimement engagées pour l'activité de l'UMP dans le 10e arrondisisement de Paris. L'UMP est aussi condamnée à rembourser les frais d'avocats et à payer les entiers dépens. Nous, les vrais militants de l'UMP et nous qui représentons tous les anciens délégués de circonscription de ce parti  avons encore une fois eu raison contre les apparatchiks, les diviseurs et ceux qui apparaissent désormais officiellement comme des scissionnistes.

Rejoignez AGIR POUR LE 10E !

28/11/2012

La liste des dissidents fillionistes à l'Assemblée Nationale comporte quelques députés parisiens...

MM. François Baroin, Jacques-Alain Bénisti, Bernard Brochand, Dominique Bussereau, Jérôme Chartier, Guillaume Chevrollier, Jean-Louis Christ, Dino Cinieri, Eric Ciotti, Jean-Michel Couve, Bernard Debré, Rémi Delatte, Dominique Dord, Mme Marianne Dubois, MM. Christian Estrosi, François Fillon, Hervé Gaymard, Mme Annie Genevard, MM. Guy Geoffroy, Georges Ginesta, Charles-Ange Ginesy, Jean-Pierre Giran, Philippe Goujon, Mmes Claude Greff, Anne Grommerch, Arlette Grosskost, M. Serge Grouard, Mme Françoise Guégot, MM. Jean-Claude Guibal, Jean-Jacques Guillet, Michel Heinrich, Patrick Hetzel, Philippe Houillon, Charles de La Verpillière, Jean-François Lamour, Thierry Lazaro, Mme Isabelle Le Callennec, MM. Dominique Le Mèner, Alain Leboeuf, Pierre Lellouche, Jean Leonetti, Céleste Lett, Mmes Geneviève Levy, Véronique Louwagie, MM. Gilles Lurton, Alain Marc, Alain Marleix, Philippe Armand Martin, Jean-Claude Mathis, Jean-Claude Mignon, Patrick Ollier, Mme Valérie Pécresse, M. Michel Piron, Mme Bérangère Poletti, MM. Christophe Priou, Frédéric Reiss, Arnaud Robinet, Camille de Rocca Serra, Mme Sophie Rohfritsch, MM. Paul Salen, Michel Sordi, Lionel Tardy, François Vannson, Jean-Sébastien Vialatte, Jean-Pierre Vigier, Laurent Wauquiez et Eric Woerth.