Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/11/2022

Une lettre de Catherine Dumas

Une lettre de Catherine Dumas, sénatrice de Paris

 

Chers amis,

A une semaine du prochain Conseil de Paris, la Maire de Paris n’a pas jugé opportun de diffuser, auprès des conseillers de Paris, le document de présentation de ses orientations budgétaires.

Cette situation, inédite, traduit une nouvelle fois le mépris d’Anne Hidalgo pour les règles démocratiques les plus élémentaires. Elle montre surtout la nécessité, comme le réclame depuis plusieurs mois les élus du groupe Changer Paris que préside Rachida Dati, de mettre la gestion de Paris sous tutelle.

C’est un fait, la Maire de Paris et les élus de sa majorité « Rouge-Rose-Verte » sont dans l’incapacité totale de boucler le budget 2023. Sans scrupule et en contradiction totale avec leurs promesses de campagne lors des élections municipales, la gauche parisienne va augmenter la taxe foncière de 52% !

A cette hausse phénoménale viendra s’ajouter une augmentation des valeurs locatives parisiennes de 7%. L’augmentation réelle sera donc supérieure à 60% et viendra s’ajouter au milliard et demi d’euros qu’Anne Hidalgo prélève en plus, chaque année, dans la poche des Parisiens, depuis huit ans qu’elle est Maire de Paris.

Et la gauche parisienne ne se contente pas seulement d’appauvrir les Parisiens, elle hypothèque également leur avenir en portant la dette municipale parisienne à dix milliards d’euros (plus de 4000€ par Parisiens). Pour mémoire, elle n’était que d’un milliard lorsque la droite a rendu les clés de l’hôtel de ville, en 2001…

Et pour quel résultat ! La ville se paupérise, elle est sale, mal entretenue. Les services publics sont désorganisés, insuffisants et les Parisiens évoluent dans une ville qu’ils ne reconnaissent plus ! Les Parisiens n’en n’ont pas pour leur argent !

Pour l’ensemble de ces raisons, lors du Conseil de Paris qui doit s’ouvrir mardi, les élus du groupe Changer Paris boycotteront la séance budgétaire et réclameront, aux côtés de Rachida Dati, un audit immédiat des finances de la ville !

Catherine Dumas

Écrire un commentaire