Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/06/2020

Un mot de Rachida Dati

Au lendemain du second tour d'une élection municipale qui s'est déroulée dans un contexte sans précédent, ma première pensée va vers vous, mes premiers soutiens, militants et adhérents LR de Paris.
Je tenais à vous remercier très chaleureusement pour votre engagement sans faille à mes côtés et aux côtés des têtes de liste d'arrondissement tout au long de cette campagne si particulière.
Malgré les difficultés  qui ont jalonné ces derniers mois, votre enthousiasme et votre énergie n'ont jamais faibli et ont participé à créer cette dynamique dont certains ne pensaient plus la droite parisienne capable.

Grâce à vous et avec toute mon équipe, j'ai abordé cette campagne avec authenticité, enthousiasme, passion, avec le refus de la fatalité et de toute forme de déterminisme.
Je l’ai menée dans la clarté et la constance, sans renier mon histoire ni trahir mes convictions. J’ai mis mon énergie à convaincre les Parisiens quand tant d’autres me demandaient de convaincre les appareils.

J’ai emmené avec moi toute une nouvelle génération qui avait l’envie et l’énergie de changer Paris rompant avec les rancoeurs et les divisions qui ont affaibli et fait perdre la droite parisienne depuis 2001.
Nous sommes allés voir ceux que plus personne ne va voir. Ceux qui ne votent plus. Ceux qui ne croient plus en la politique. Ceux qui ont abandonné à force d’être abandonnés.
 
Ensemble, avec tous mes colistiers, nous avons redressé la droite à Paris. Nous n’avons pas rendu vie à un parti, nous avons rendu vie à des valeurs. Nous n’avons pas rendu vie à une ligne, nous avons rendu vie à une espérance.
 
Nous avons pris des engagements avec les Parisiens. Nous les tiendrons.

Je félicite Jean-Pierre LECOQ, Jeanne d’HAUTESERRE, Agnès EVREN et Philippe GOUJON, Francis SZPINER et Geoffroy BOULARD qui ont été élus maires dimanche soir.
Je tiens à féliciter avec autant de force tous les colistiers qui ont obtenu de nombreux sièges d’opposition dans des arrondissements où la droite avait disparu depuis des années. J’y vois la confirmation qu'en plaçant la proximité au coeur de notre action, nous avons su regagner la confiance des citoyens. Et je remercie profondément tous les Parisiens qui nous ont accordé leur confiance.
 
Le scrutin de dimanche a été marqué par une abstention inédite pour un scrutin municipal à Paris.
Elle n’est pas la faute des Français, elle est de la responsabilité de ceux qui gouvernent et ont gouverné, localement et nationalement. Ceux qui la déplorent aujourd'hui sont ceux-là mêmes qui se complaisent dans cette situation qui leur permet des tacites réélections.
Loin de me décourager, cette abstention me conforte dans mon engagement politique et ma détermination à agir.
En effet, ce rejet du vote conduit une part croissante de Français à s’exprimer par les manifestations, les affrontements et les contestations. Ce dangereux cocktail nécessite une réaction forte de l’autorité et une défense sans concession et sans faiblesse des valeurs de la République et de ses principes. Il s'agit là de l'essence même de mon combat politique.

J’ai toujours tenu mes engagements en alliant action et proximité.  Forts de près 60 élus au Conseil de Paris, alors qu'il n'en restait que 25 au groupe, nous ne serons pas de ceux qui tournent le dos à ceux qui nous ont élus. Mes candidats élus ce dimanche resteront aux côtés des Parisiens, au quotidien, dans tous les arrondissements.
Le changement était possible à Paris. La République en Marche a préféré la victoire d’Anne Hidalgo, dont elle avait pourtant critiqué le bilan pendant des mois. Nous avions enclenché la dynamique du changement mais cette stratégie d’échec individuel d’Agnès BUZYN a découragé et déstabilisé de très nombreux électeurs.
La mandature qui débute va nous permettre de les reconquérir.
Ces mois de campagne nous ont permis de montrer ce que pouvait être la droite quand elle parle à tous les électeurs, à tous les quartiers, à toutes les familles. Cette droite-là, qui sait écouter, qui ne se renie pas, qui affirme ses valeurs, cette droite-là peut à nouveau incarner une espérance.

Avec vous, militants et adhérents LR de Paris, c’est ce visage de la droite, que nous continuerons inlassablement à porter, avec une énergie et une détermination renouvelée.

Vous pouvez compter sur nous.

Fidèlement,

Rachida DATI

Écrire un commentaire