Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/07/2019

Nouvelle atteinte à la liberté d'expression par M. Macron et ses sbires

M. Macron lance une nouvelle offensive contre votre liberté d’expression sur Internet.
Son député Laetitia Avia (LREM) tente de faire passer une loi pour donner à l’administration un pouvoir incroyable sur les réseaux sociaux : elle pourra décréter ce vous pourrez dire et ce dont il vous sera interdit de parler.
 
C’est une véritable police de la pensée, qu’ils essaient de mettre en place depuis des années. Tout ce qui sera considéré comme un discours de « Haine » sera bloqué sous 24 h.
 
Bien sûr, ce qui constitue un message « manifestement haineux » n’est jamais clairement défini…
Et c’est l’administration qui en décidera.

Si vous ne réagissez pas maintenant, avec cette loi « Haine », un véritable système de censure va se mettre en place.
 
Signez la pétition pour que les députés votent contre cette loi !

Macron n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il a déjà mis en place une chasse aux prétendues Fake news, par des journalistes aux ordres.
 
Et par cette loi qui se profile, il veut donner à l’administration :
– le pouvoir de décréter ce qui doit être dit et ce qui est interdit ;
– le pouvoir de contrôler ;
– le pouvoir de sanctionner.

Elle laissera la basse besogne de censurer vos écrits aux grandes entreprises d’Internet, sous la menace d’amendes très salées. C’est imparable : comme ces sociétés ne pourront pas traiter l’ensemble des commentaires en 24 h, elles vont devoir mettre en place une censure automatique extrêmement restrictive.
 
Et qui subira ?
Pensez-vous sérieusement qu’ils vont diminuer les insultes ou menaces comme ça ?
Est-ce qu’on va contenir les pervers avec le « bouton de signalement unique » ?
L’administration va-t-elle ne serait-ce que limiter un tout petit peu le terrorisme ?
 
Non, bien sûr.
 
Ceux qui vont se prendre cette censure de plein fouet, ce sont encore les honnêtes gens, les Français qui cultivent la critique et aiment les franches rigolades !
 
Pire : cette loi est la porte ouverte aux pires propagandes. L’administration va vous dire ce qu’il faut penser.
 
Pensez-vous que c’est son rôle ?
Si vous pensez que non, poussez les députés à voter contre cette loi.
 
D’ailleurs, le député Laetitia Avia ne s’en cache même pas. Elle se sert de la victimisation islamique pour se justifier. Et pour aller encore plus loin, elle veut commencer son lavage de cerveau dès l’école !
En effet, elle veut même faire enseigner dans les classes le « bouton de signalement unique » qu’elle souhaite voir mis en place sur tous les réseaux sociaux.
 
Mais ça suffit !

Il ne nous reste plus que quelques jours pour empêcher que cette loi soit votée.
 
Mobilisons-nous maintenant pour que les députés ne votent pas cette loi liberticide et inapplicable.
 
Signez la pétition et partagez-la avec un maximum de gens autour de vous !
 
 

Écrire un commentaire