Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/09/2018

La scandaleuse mise en cause de Madame LE PEN ou la psychiatrisation de la politique...

Un grand nombre de médias ont approuvé la décision d'un juge de poursuivre Madame LE PEN pour "diffusion d'un message violent"et de la soumettre à une expertise psychiatrique en vertu de l'article 706-47-1 du code pénal.

Tous ont assuré, sans rien connaître au droit pénal que cela était normal.

Pourtant quand les médias ont diffusé les images d'un très jeune migrant échoué sur une plage ou quand ces mêmes médias diffusent des images de carnages en Syrie ou ailleurs, sont-ils poursuivis?

Voilà ce que disent les textes : il n'est nulle part mentionné que l'expertise médicale doit être psychiatrique!

Il n'est nulle part dit que le fait de diffuser des images violentes constitue une diffusion de "message violent" "incitant au terrorisme". Tout le monde le sait : Madame LE PEN est une dangereuse terroriste...

Quand on confond images et messages, il n'y  a plus de limites à l'absolutisme.

Et s'il y a bien quelqu'un qui porte gravement atteinte à la dignité humaine, c'est bien l'ETAT ISLAMIQUE et non Madame LE PEN.

Ces juges qui détournent les textes par idéologie sont condamnables...

Art 706-47-1 Les personnes poursuivies pour l'une des infractions mentionnées à l'article 706-47 doivent être soumises, avant tout jugement au fond, à une expertise médicale. L'expert est interrogé sur l'opportunité d'une injonction de soins dans le cadre d'un suivi socio-judiciaire.

Art 706-47 11° Délits de de diffusion de message violent ou pornographique susceptible d'être vu ou perçu par un mineur, prévus à l'article 227-24 du même code ;

Art 227-24 Le fait de diffuser par quelque moyen que ce soit et quel qu'en soit le support un message à caractère violent, incitant au terrorisme, pornographique ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine

Écrire un commentaire