Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/04/2017

Un petit mot de notre ami JP Hubin

Chers amis,

 Depuis 1981, 35 ans déjà, nous subissons un Etat obèse et impuissant gérés par des bonimenteurs qui paralysent la création de richesse au prétexte de satisfaire l'envie naturelle des jaloux, au détriment de la distribution de ces richesses à tous ! Les soixante-huitards ont imposé sans relâche leurs mythes destructeurs de l'Ecole, de la Justice, de la Nation !

 La France va mal, sauf d'éphémères sursauts en 1986/88 et 2007/08 et les Français désespèrent alors que nos voisins prospèrent, Suisses, Flamands, Néerlandais, Autrichiens sans discontinuer, Allemands et Scandinaves depuis 10 ans, Ibériques aussi depuis qu'ils se sont eux-mêmes remis sur les rails.

 Les Présidentielles nous proposent de rééditer les expériences marxistes sud-américaines en conservant notre modèle social que plus personne au monde ne nous envie. Quatre candidats socialistes, marxistes et vindicatifs après cinq années de socialisme évidemment ratés, n'est-ce pas surréaliste ?

Mais pas plus finalement que neuf candidats attribuant à l'Europe et à l'euro nos malheurs, alors que nos voisins et partenaires n'en souffrent pas !

 Deux candidats "sérieux" surnagent à grand peine de cette marée de promesses fallacieuses ; Macron se donne un air d'Ange et prétend réunir les avis contraires de vieux briscards de la politique pour rééditer les compromis vaseux qu'il a largement connus et pratiqués depuis 2012 ; au passage il injurie sans raison la France, ce qui le disqualifie pour la représenter dans le monde, en nous mettant dans le camp des Nazis tueurs de Juifs, des Turcs tueurs d'Arméniens et des Cambodgiens de Pol Pot, seuls et c'est assez, à mériter d'être traités de criminels contre l'Humanité !

 Fillon a posé, il y a dix ans déjà, le diagnostic de notre faillite : il propose les moyens énergiques d'en sortir, mais beaucoup tergiversent encore et hésitent à lui donner leur voix. Il ne serait pas le "Saint" qu'il conviendrait d'être pour occuper la fonction, (ne faut-il pas récuser la notion même de sainteté en politique ?). Il irait trop loin dans son désir de rénover nos services publics (fonctionnent-ils si bien que cela ?) ou pas assez loin dans sa volonté de reconstruire des frontières nous protégeant des concurrences déloyales et des immigrations insupportables (le mieux n'est-il pas souvent l'ennemi du bien ?).

 Les hésitations ne sont plus de mise, rejeter Fillon et son programme, c'est devenir responsable soi-même des malheurs qui en résulteront ou de la mortelle torpeur dans laquelle Macron après tant d'autres nous entraînera !

 Quelques éléments concrets :

Les retraités bénéficieront de l'application du programme Fillon car l'accroissement de la TVA sera absorbé par les agents économiques (importateurs) alors que celui de la CSG (proposition alternative Macron) conduirait directement à une réduction de la retraite nette reçue.

Le report de l’âge de départ à la retraite confortera l'équilibre des caisses et facilitera le maintien du pouvoir d'achat des retraités de plus de 65 ans, en permettant au passage de financer une hausse des très petites retraites alors que ne rien faire conduira à la mise en péril des retraites actuelles.

 Les salariés bénéficieront de l'application du programme Fillon car la baisse des charges personnelles des petits salaires confortera le pouvoir d'achat des salariés modestes ; le retour à un taux décent d'abattement familial augmentera le net perçu des familles ; la hausse de la TVA sera plus facilement absorbée par les agents économiques (importateurs notamment) que la hausse de la CSG qui viendrait annuler pour les salariés la baisse des impôts locaux prévue par Macron.

 Les entreprenants et entrepreneurs bénéficieront de l'application du programme Fillon. La hausse de la TVA gênera les importations, l'application d'un taux forfaitaire de 30% sur les revenus des investissements et de l'épargne, la suppression de l'ISF, promis l'un et l'autre aussi par Macron mais qui ne pourra pas les faire voter par ses parlementaires socialistes, leur sera bénéfique.

Comme d'ailleurs à l'ensemble des français, notamment les chômeurs, car avec la mesure sur la non taxation des investissements dans les entreprises, cela amènera à une reprise des créations d'entreprise pérennes et solides bien dotées en fonds propres.

 Enfin la mise sous contrôle des immigrations économiques donnera aux résidents en France une meilleure chance de trouver un emploi et si utile, les éléments d'une vraie assimilation, sans oublier une meilleure sécurité quotidienne qui souffre aujourd'hui de l'arrivée incessante de nouveaux trafiquants de migrants, de femmes, de drogues etc.

 Pour ma part, je voterai avec joie Fillon et il m'a paru amical de vous le faire savoir !

 

Jean-Philippe HUBIN

 

Écrire un commentaire